Lancement du premier calculateur de l’empreinte carbone pour notre épargne

Le cabinet de conseil Utopies, l’association Les Amis de la Terre et le site web Mescoursespourlaplanete.com lancent un outil en ligne inédit pour calculer l’empreinte carbone de l’argent déposé par les épargnants dans leur(s) banque(s). Contrairement à une idée reçue, les dépôts et placements des particuliers ne restent pas dans le coffre de leur banque : ils financent des activités économiques qui émettent des gaz à effet de serre. Ainsi 5 000 euros sur un compte courant polluent indirectement autant qu’un 4×4, sur une année !

Autrement dit : dans un contexte où 16 % des revenus des ménages français sont consacrés à l’épargne, manger bio, se déplacer à vélo plutôt qu’en voiture et prendre le train plutôt que l’avion a au bout du compte un impact limité sur l’environnement si parallèlement les banques placent l’argent du consommateur responsable, généralement à l’insu de celui-ci, dans des secteurs d’activité polluants comme l’extraction pétrolière, la construction de centrales à charbon ou la production d’automobiles polluantes.

Lancement du premier calculateur de l’empreinte carbone pour notre épargne

Pour sensibiliser les consommateurs-épargnants à l’impact sur le climat de leurs choix bancaires (choix de la banque d’une part, choix des produits d’épargne d’autre part), le premier calculateur carbone sera en ligne à partir d’aujourd’hui sur les sites internet des partenaires de l’initiative. De plus, chaque gérant d’un site web pourra importer une version simplifiée du calculateur sous forme de bannière interactive et l’intégrer facilement sur sa propre page, à partir du site (non commercial) : www.epargneclimat.fr.

Les calculs ont été réalisés par le cabinet Utopies avec les données de la société Inrate. Ils évaluent les émissions de gaz à effet de serre directes (ex : bâtiments, ordinateurs…) mais aussi indirectes (ex : financement d’activités économiques, …) des banques.

Les partenaires souhaitent ainsi sensibiliser l’opinion publique afin que les banques et le législateur soient incités à prendre en compte les enjeux climatiques dans la façon dont les produits d’épargne sont conçus et commercialisés. L’objectif est que les épargnants aient la possibilité d’épargner en épargnant la planète.

Mais la plupart des grandes banques sont enfermées dans leurs habitudes. Elles préfèrent vendre leurs fonds et livrets maison très polluants mais auxquels les commerciaux et les clients sont habitués depuis des années. Créer et vendre des produits verts demande plus de pédagogie auprès des clients donc plus de formation des conseillers.

Le site consacré à la campagne et à la calculette : www.epargneclimat.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>