La demande de crédit soutenue par les projets immobiliers des ménages

La demande de crédit soutenue par les projets immobiliers des ménagesLes statistiques de crédit à fin juillet 2009, publiées récemment par la Banque de France, montrent la poursuite des tendances préalablement constatées. L’encours de crédit continue à augmenter : la progression globale est de +2,6%. Il y a toutefois un ralentissement sensible sur les entreprises alors que les crédits à l’habitat progressent encore à un rythme soutenu (+4,2%).

La progression du crédit à l’habitat s’explique par la conjonction du recul des prix immobiliers et la forte baisse des taux pratiqués par les banques, ce qui a permis de resolvabiliser une partie de la clientèle. Le crédit à la consommation reste lui influencé par la conjoncture mais aussi par les évolutions constatées sur le marché de l’automobile.

S’agissant du crédit aux entreprises, la progression de l’encours est moins importante que pour les particuliers (+1,2%). Ceci s’explique par la faiblesse de la demande. En effet, au cours des derniers mois, les entreprises ont notamment diminué leurs stocks d’une manière très sensible, réduisant ainsi leurs besoins en fonds de roulement et donc leur recours aux crédits de trésorerie. L’encours des crédits d’investissement progresse cependant de 5,5% même si le taux d’emploi des capacités de production des entreprises est très bas. Il convient enfin de relever que les plus grandes entreprises ont diversifié leurs sources de financement et ont pu, du fait de la normalisation du fonctionnement des marchés, reprendre leurs émissions de titres de dettes : celles-ci ont plus que triplé sur les 7 premiers mois de 2009 par rapport à la même période de 2008 ( 40 milliards au lieu de 12 milliards d’euros).

Source : fbf.fr

[ad#bottomad]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>