Les Français et le devenir des 35 heures – Etude

Les Français et le devenir des 35 heures - EtudeAlors que les 35 heures alimentent le débat politique depuis les propos tenus par Manuel Valls, les Français se positionnent majoritairement pour leur maintien : 52% des personnes interrogées dans ce sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche se disent en effet opposées à l’abrogation de la Loi Aubry.

Si le taux de personnes favorables à la suppression de cette loi atteint 48% (soit une augmentation de 5 points par rapport à une précédente mesure effectuée en 2004), la position de ce groupe ne s’avère pas aussi ferme que celle des opposants à l’abrogation : seuls 15% se déclarent « tout à fait favorables » tandis que 27% se disent « tout à fait opposées » à ce retour sur la loi de 1999.

Télécharger les résultats de l’étude (pdf, 177 ko)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>