Fortuneo banque en ligne – Baromètre 2011 des frais bancaires

Fortuneo banque en ligne - Baromètre 2011 des frais bancairesAu moment où les ménages français s’apprêtent à recevoir pour la seconde fois leur relevé annuel des frais bancaires, Fortuneo – Banque en ligne fait le point sur la perception de ces frais.

Les frais bancaires

  • Une méconnaissance du montant des frais bancaires persiste.

Le baromètre (Baromètre réalisé auprès de 1020 Internautes âgés de 16 à 64 ans, par Ipsos du 7 au 10 décembre 2010), mené en décembre 2010, met en évidence que 58 % des personnes interrogées ne connaissent pas le montant de leurs frais bancaires.

  • Des frais bancaires déclarés en augmentation.

Le nombre de personnes qui jugent leurs frais bancaires trop élevés augmente par rapport à 2009 pour atteindre près de 8 personnes sur 10 (75 % vs 65 %).

  • Certains frais bancaires jugés injustifiés.

Certains frais bancaires sont jugés injustifiés par les personnes interrogées comme la facturation des retraits en DAB à 87 %, les frais de virements vers d’autres banques à 77 % et la cotisation pour la carte bancaire à 53 %.

La transparence

  • Une mauvaise perception du package bancaire

Les personnes interrogées qui ne savent pas si elles possèdent un package bancaire augmentent et sont dorénavant 22 % (vs 13 % en 2009).

Parmi les 34 % qui en possèdent un, 47 % (40 % en 2009) considèrent que celui-ci ne leur permet pas de faire des économies. De plus, 82 % n’utilisent pas tous les produits et services de leur package.

  • Le relevé annuel des frais bancaires passé inaperçu

41 % de la population interrogée déclare ne pas avoir connaissance du relevé annuel de frais bancaires qui leur a été envoyé en janvier 2010.

  • Des projets de loi jugés comme favorisants la transparence

Le projet d’envoi mensuel des frais bancaires est jugé comme améliorant la lisibilité des tarifs bancaires par 71 % de la population interrogée.

La comparaison et le changement de banque

  • La tendance à comparer les tarifs se confirme

82 % de la population interrogée pense être incitée à comparer les tarifs des banques avec la mise en place de l’extrait standard des tarifs (obligatoire depuis le 1er janvier 2011).

Au total, 59 % des personnes interrogées envisagent de comparer les frais bancaires dans les 6 prochains mois.

  • Le changement de banque jugé plus difficile

Le nombre de personnes jugeant le changement de banque difficile augmente par rapport à 2009, elles sont aujourd’hui 58 % (vs 52 % en 2009).

  • Une volonté accrue de changer de banque

Pourtant, le nombre de personnes prêtes à changer de banque pour réaliser des économies a progressé de 16 points pour atteindre 70 % (54 % en février 2010).

  • L’attrait pour la banque en ligne progresse

Et 30 % sont désormais prêtes à passer à la banque en ligne (vs 25 %).

[ad#bottomad]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>