Immobilier en Ile-de-France : marché de troc à Paris, fragmentation en banlieue – baromètre MeilleursAgents

Immobilier en Ile-de-France : marché de troc à Paris, fragmentation en banlieue - baromètre MeilleursAgentsMeilleursAgents publie la 26ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France. A Paris les délais de vente augmentent, les prix se négocient à nouveau, les stocks se reconstituent progressivement – Trop chères, des petites surfaces ne trouvent pas preneurs – Les grandes surfaces s’échangent encore dans un marché de troc à des prix déconnectés de la réalité

Risque de blocage du marché à Paris – En banlieue, les marchés continuent à se fragmenter – Les banlieues aisées voient leur prix continuer à monter sur des marchés qui ralentissent – Baisse progressive des prix dans les banlieues moins favorisées dans des volumes de transactions en baisse

Paris : marché de troc indolore pour les uns, essoufflement pour les autres

A Paris, les propriétaires d’appartements familiaux de 3 pièces et plus et dont la situation financière et professionnelle est saine sont aujourd’hui sur un marché de troc plutôt favorable. Ils peuvent vendre leur bien actuel avec une forte plus-value et acheter un nouvel appartement sans réellement s’inquiéter du niveau actuel des prix. Grâce à leur mise de fond issue de la vente, il leur reste seulement à financer le solde à des taux encore assez bas pour leur permettre de réaliser de belles affaires dans des conditions assez « indolores ». Sur ce marché, seule la valeur relative compte. La valeur intrinsèque n’a plus réellement de sens. Cette mécanique explique la hausse relative des volumes de transactions sur ces grands appartements.

La situation est amplifiée par la baisse des échanges sur les petites surfaces de moins de 3 pièces. Les prix pratiqués aujourd’hui rebutent un nombre croissant d’investisseurs et les primo-accédants ne peuvent plus suivre.

Ainsi, si les prix parisiens ont globalement augmenté de 1% en mars, les prix des grandes surfaces ont progressé de 1,8% alors que ceux des petites surfaces n’ont évolué que de 0,2%.

A Paris, le marché vit donc en vase clos sans primo-accédants pour alimenter la chaîne des transactions d’achat-revente par le bas. Cette situation ne pourra pas durer longtemps au-delà de l’été.

Banlieues : des marchés différenciés dont certains se rapprochent du blocage

Dans les départements limitrophes, les situations sont de plus en plus hétérogènes. Les marchés évoluent localement essentiellement en fonction du pouvoir d’achat et de la situation économique.

Ainsi les départements les plus aisés (92, 94 et 78) continuent de voir les prix augmenter à un rythme mensuel supérieur à 1%. Cependant, ces départements ne sont pas homogènes. Commune par commune et quartier par quartier, les prix suivent des tendances différenciées. Il est donc essentiel de bien comprendre chaque marché local avant de vendre ou d’acheter.

Dans les autres départements, les prix sont orientés à la baisse à l’instar du 93 et de la Grande Couronne dans son ensemble dont les prix moyens du m² ont diminué de -0,1% en mars. Ces baisses limitées s’accompagnent d’une diminution des volumes de transaction en particulier sur les grands appartements et les maisons. Le dispositif du PTZ+ continue à stimuler l’achat de petites surfaces neuves ou rénovées. Ces éléments semblent annoncer un début de blocage du marché. Acheteurs et vendeurs restent sur leurs positions, les délais de vente s’allongent et les transactions peinent à se conclure. Les vendeurs ne doivent pas fonder leurs attentes sur les prix affichés dans les vitrines, éviter la surenchère et accepter des offres raisonnables. Les acheteurs, pour leur part, doivent être exigeants et patients afin de bénéficier au maximum du retournement de la situation.

MeilleursAgents.com est une solution de vente et d’achat immobilière novatrice dédiée aux particuliers. MeilleursAgents.com sélectionne les meilleures agences immobilières et offre aux propriétaires de biens résidentiels un niveau incomparable d’informations sur la valeur de leur bien et les moyens de le vendre dans les meilleures conditions de prix et de délai.

Le mandat co-exclusif MeilleursAgents.com organise la concurrence entre les deux meilleures agences du quartier pour trouver rapidement un acquéreur et optimiser la transaction. Une commission de 4% TTC (Avec un minimum de 10 000 € TTC pour les ventes inférieures à 250 000 €) couvre l’ensemble des prestations, la rémunération de MeilleursAgents.com et des deux agences mandatées.

Moins de trois ans après sa création à Paris, MeilleursAgents.com est devenu la référence des outils d’estimation en ligne de biens immobiliers résidentiels. En révolutionnant les pratiques commerciales pour redonner le pouvoir aux particuliers, MeilleursAgents.com bouscule le marché et aide de nombreux propriétaires à vendre leurs biens rapidement et dans les meilleurs délais avec l’aide de 350 agences immobilières sélectionnées pour leurs excellentes performances.

Site web : http://www.meilleursagents.com

[ad#bottomad]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>