Note de conjoncture immobilière des notaires de France : Analyse du marché en 2010 et perspective pour 2011

Note de conjoncture immobilière des notaires de France : Analyse du marché en 2010 et perspective pour 2011L’embellie du marché immobilier a perduré au 4e trimestre 2010 de sorte que le volume des transactions actées pour l’année 2010 se situe à des chiffres voisins de ceux des années 2000 à 2007 soit 782 000 transactions réparties entre la Province (619 000, soit + 30 % / 2009) et l’Ile-de-France (163 000, soit + 37 % / 2009).

Le rattrapage est également significatif pour les prix qui ont continué de progresser aussi bien pour les appartements que pour les maisons anciennes ainsi qu’il résulte des indices Notaires de France – INSEE :

Appartements anciens – Une augmentation de 9,2 % a été enregistrée au plan national avec une disparité très marquée entre l’Ile-de-France + 14,1 %, et la Province + 4,7 %.

Localement, l’évolution la plus forte se situe à Paris intra-muros : + 17,5 % (avec un pic à 20,5 % pour le 13e arrondissement et à 20 % pour le 6e où le prix moyen au m² atteint désormais 11 120 € m²) ; sur les autres secteurs de l’Ile-de-France la variation fluctue de + 6,5 % pour le département de la Seine-St-Denis à + 15,4 % pour celui des Hauts-de-Seine.

Certaines grandes villes de Province bénéficient également de ce phénomène haussier notamment Lille + 20 % et de façon plus atténuée Reims + 15,4 %, Lyon + 12 % et Montpellier + 9,1 %.

Les prix se stabilisent à Dijon, Metz + 0,6 % et au Havre + 0,3 % ; tandis que d’autres connaissent une évolution négative, comme Nîmes – 4,8 % ou Toulon -0,2 %.

Télécharger Note de conjoncture immobilière des notaires de France : Analyse du marché en 2010 et perspective pour 2011

[ad#bottomad]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>