Les Français et leurs dépenses de logement (4)

Les Français dépensent en moyenne 628 euros par mois pour leur loyer (hors charges) ou leur remboursement d’emprunt. Un budget logement que près de 40 % d’entre eux jugent trop important par rapport à leurs revenus selon Le Sofinscope – Baromètre opinion Way pour SOFINCO.

Le montant mensuel moyen consacré par les Français à leur loyer (hors charges) et/ou à leurs remboursements d’emprunts est de 628 euros en 2015 soit une augmentation de 14 euros par rapport à 2014. Ce chiffre s’élève à 760 euros pour les propriétaires (+ 54 euros par rapport à 2014) et à 543 euros pour les locataires (- 14 euros). Le budget logement des habitants de région parisienne est de 785 euros et de 591 euros pour les Français qui vivent en province.

budget-logement-avril-2015

Les dépenses de logement représentent en moyenne 22,4 % des revenus des foyers interrogés, un chiffre quasiment stable par rapport à 2014. Cependant il existe de fortes disparités entre propriétaires et locataires : les locataires affectent en moyenne près de 35 % de leurs revenus au paiement de leur logement (jusqu’à 37,5 % dans le parc privé), les propriétaires, eux, y consacrent 14 % en moyenne (31,7 % pour ceux qui ont un bien en cours d’acquisition).

Un budget jugé trop important

59 % des locataires estiment que cette dépense est trop importante par rapport à leurs revenus, soit une augmentation de 8 points depuis 2014. Ce chiffre s’élève à 26 % pour les propriétaires (dont 39 % chez ceux qui acquièrent actuellement leur résidence principale) et reste stable depuis 2013.

En 2015, 29 % des Français éprouvent des difficultés pour payer leur loyer ou rembourser leur emprunt (+ 1 point par rapport à 2014) : 45 % des locataires (+ 2 points), 18 % des propriétaires (- 1 point) et 39 % des foyers qui consacrent plus d’un tiers de leurs revenus à leur budget logement (- 1 point).

68 % des individus qui rencontrent des difficultés pour payer leur logement pensent à réduire leurs dépenses de consommation (+ 5 points), 34 % d’entre eux envisagent d’essayer d’augmenter leurs revenus (- 1 point), 18 % de déménager dans un endroit moins cher (stable), 10 % dans un endroit plus petit (+ 1 point) et 6 % de s’installer en colocation (+ 4 points).

budget-logement-avril-2015-1

Un budget qui impacte les autres postes de dépenses

L’impact du budget logement sur les autres postes de dépenses est relativement stable par rapport à l’année dernière avec là encore, des différences importantes entre propriétaires et locataires :

– 74 % des locataires et 47 % des propriétaires déclarent que leur budget logement a un impact important sur leur capacité d’épargne (stable).

– Ils sont presque autant à faire ce constat concernant les vacances : 69 % de locataires (+ 3 points), 44 % des propriétaires (+ 2 points).

– 63 % des locataires (+ 3 points) ainsi que 45 % des propriétaires (- 4 points) déclarent que leur budget logement a un impact important sur leurs dépenses d’amélioration du logement (travaux, décoration).

– 67 % des locataires et 40 % des propriétaires estiment que leur budget logement a un impact important sur leurs dépenses de loisirs.

– 59 % des locataires (- 4 points) et 39 % des propriétaires (stable) déclarent que leur budget logement a un impact important sur leurs dépenses consacrées à l’alimentation.

– 66 % de locataires (+ 7 points) et 33 % de propriétaires (- 2 points) estiment que leur budget logement a un impact important sur l’habillement.

– 51 % des locataires (+ 1 point) et 31 % des propriétaires (- 2 points) déclarent que leur budget logement a un impact important sur leurs dépenses de santé.

budget-logement-avril-2015-2

Le prix reste le principal obstacle pour changer de logement

Les locataires en recherche de logement citent à 70 % le prix des loyers comme un obstacle (+ 2 points), à 38 % l’absence de logement correspondant à leurs critères (+ 2 points), à 37 % les garanties demandées, (+ 7 points), et à 13 % l’obtention d’un crédit (+ 3 points).

Pour les propriétaires en recherche de logement, le prix d’achat est également l’obstacle le plus mentionné (34 %, + 1 point), devant la difficulté à revendre son bien (30 %, – 2 points), l’absence de logement correspondant à leurs critères (26 %, + 1 point) et l’obtention d’un crédit (17 %, stable).

Cette étude a été réalisée par Opinon Way les 1er et 2 avril 2015, auprès d’un échantillon de 1003 personnes âgées de 18 ans et plus (méthodes des quotas) et interrogées en ligne sur système Cawi. Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention suivante : « Le Sofinscope – Baromètre opinion Way pour SOFINCO ».

>> Lire le communiqué de presse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>