Le budget santé des Français au plus bas depuis 4 ans

Le budget santé des Français au plus bas depuis 4 ans

Le budget santé des Français au plus bas depuis 4 ans

Les ménages français consacreront cette année 518 euros à leurs dépenses de santé. En légère baisse de 1%, ce budget reflète la tendance de plus en plus prononcée du renoncement aux soins. Tels sont les principaux enseignements de la nouvelle édition du Sofinscope, le baromètre de Sofinco qui s’inscrit au coeur de la consommation et du quotidien des Français et qui s’intéresse, dans sa première édition 2015, au budget santé des ménages français.

Avec 518 euros par an, les Français déclarent le plus faible budget santé depuis quatre ans et renoncent de plus en plus aux soins

Les Français estiment à 518 euros leur budget santé annuel moyen restant à leur charge (Le budget santé restant à la charge des ménages est la somme versée pour l’assurance santé, le coût des consultations non couvert par l’assurance maladie ou l’assurance santé, les médicaments non remboursés ainsi que les produits de santé achetés en pharmacie (aspirines, paracétamol, etc.) ou en dehors des pharmacies (pansements, désinfectant, thermomètres, etc.), soit 1% de moins qu’en 2014 et 9% de moins par rapport à 2012.

Ainsi, près d’un Français sur deux (47 %) explique qu’il a dû repousser ou renoncer à l’achat de lunettes, de lentilles ou de prothèses dentaires (indice en hausse de 2 points). Un tiers des répondants a décalé ou renoncé à une visite chez un spécialiste (33 %, +1 point).

Les Français sont avant tout en quête de qualité

62% des Français déclarent acheter davantage de médicaments génériques depuis quelques années. Néanmoins, cette tendance marque un recul de 6 points par rapport à 2014. Ils sont également 62 % (-1 point) à faire davantage de prévention en faisant attention à leurs pratiques pour mieux prendre soin de leur santé. 17 % des Français privilégient les soins médicaux à l’hôpital plutôt que chez un médecin en cabinet (-4 points en un an). 16 % des répondants affirment changer de médecin pour un praticien aux honoraires moins élevés (-2 points).

La pratique systématique du tiers payant plébiscitée par un Français sur deux

Les Français sont 45% à demander des devis avant d’engager des soins et 31% ont souscrit à une offre d’assurance santé plus attractive (en hausse de 1 point). 56% des Français estiment que la pratique systématique du tiers payant par les professionnels de santé leur aurait évité de surseoir ou de renoncer à certains soins.

Tous les résultats du Sofinscope sur : www.sofinscope.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>